REJOIGNEZ   Les Zébrés

©2018 Les Zébrés _ Tous droits réservés _ Mentions légales

Site à destination des concernés et de leur entourage qui souhaiterait mieux les cerner...

״Zèbre, surdoué, haut potentiel...״

DES CAPACITÉS

DES DIFFICULTÉS

DES PARTICULARITÉS

Cherchons ensemble comment bien vivre nos rayures ! 

 

Partageons nos COMPLEXITÉS

en toute SIMPLICITÉ !

״Est-ce un truisme de répéter qu'on peut se sentir très seul au milieu d'une multitude ? 

Qu'on peut aussi se sentir seul parce qu'on ne parvient pas à se trouver soi-même [...] ?  ״

 

L'adulte surdoué à la conquête du bonheur. Rompre avec la souffrance.     Monique de Kermadec 

À PROPOS

Mais... qui est derrière ce site ?

Lucie Carré HP zèbre

Lucie Carré, pour vous servir  ;-)

« HP », diagnostiquée sur le tard et qui s'assume désormais comme tel, à 38 ans, après un long parcours d'errance, d'incompréhension et de solitude... à chercher à se conformer aux normes et aux attentes, à avoir le sentiment d'échouer dans la vie perso. comme dans la vie pro. (malgré les réussites, différents diplômes & mentions), à changer plusieurs fois d'optique, à se sentir souvent décalée sans comprendre, à réprimer les pensées ou les idées pour éviter d'être perçue comme "trop ceci ou trop cela", à vivre des dilemmes internes entre l'être et le paraître, à chercher les bons compromis dans les paradoxes (comme le fait d'avoir tant besoin des autres et de partage que de solitude) (ou comme le fait de ressentir un besoin de simplicité mais de s'ennuyer quand la complexité disparaît...), à se soucier souvent plus des autres que de soi, à traverser de nombreux soucis de santé (le corps sensible, le corps qui parle...), la dépression et la surmédication, à frôler dangereusement les falaises, à connaître l'auto-discrédit, le désabusement et l'isolement, à s'analyser et se psychanalyser...

Jusqu'à ce que...

LA MOUVANCE PROFESSIONNELLE

Chers amis zébrés, avez-vous (ou avez-vous eu) comme moi la bougeotte professionnelle ? Est-ce du fait de ne pas trouver votre place ? Est-ce par rébellion ou dépit vis-à-vis de systèmes difficiles à faire évoluer ? Est-ce par ennui ? Est-ce par besoin perpétuel de nouveaux apprentissages, nouveaux défis... ?

Partageons vécus, ressentis & astuces pour mieux vivre ces situations.

״Avoir un QI élevé,

ce n'est pas tellement être quantitativement plus intelligent que les autres,

mais surtout avoir un fonctionnement qualitativement très différent [...] ״

 

Trop intelligent pour être heureux.     Jeanne Siaud-Facchin

LES TEMPS DE RENCONTRE

Parce que les "zèbres" peuvent souffrir de solitude (même s'ils sont entourés) et du manque de compréhension quant à leurs particularités,

Parce qu'ils s’ennuient fréquemment en société et sont souvent frustrés de la nature de leurs échanges,

Parce qu'ils en viennent parfois à s'isoler – par défaut ou par dépit – et à se retrancher derrière la virtualité,

Parce qu'ils éprouvent néanmoins un fort besoin de partage et de lien social,

Parce qu'ils ont juste envie d'échanges constructifs et besoin de rencontrer des gens qui leur ressemblent et les comprennent...

Quittons de temps en temps la virtualité

Et retrouvons-nous, dans la réalité

En toute simplicité et convivialité.

Se rencontrer, discuter, partager, avancer...

CONNECTEZ-VOUS ÉGALEMENT À LA PAGE FACEBOOK pour d'autres partages, échanges, inspirations & informations

  • Facebook Social Icône

Les Zébrés

Xavier

Envie,

passion, considération, participation, admiration...

Bravo Lucie.

Fabienne

Bravo Lucie pour savoir dire si bien les choses. Tu devrais écrire un livre. Mon fils est aussi un "zèbre" et c'est compliqué. Je pense que tu devrais le faire ce blog sur les "zèbres". En plus de te libérer, toi, tu pourrais aider et soutenir les autres qui en ont tant besoin. Ce projet-là, il viendra du cœur alors il ne peut que marcher. Moi, je crois en toi et si tu le crées, je m’y abonne tout de suite !

Fanette

Très bien expliqué ! Je suis épatée de cette capacité à mettre en mots les choses.

Perso, je me débats encore à l'intérieur de moi-même avec tous ces ressentis, impressions et questions...

Delphine

[...] Je m'épuise à me trouver sans plus savoir quoi faire ni vers qui me tourner.

On a dit tellement d’atrocités sur moi. Que j’étais nulle, bonne à rien, folle ou mélancolique comme ma mère (qui ne l’était pas mais différente et artiste), une fille bizarre ou dépressive, une loupée ou le vilain petit canard…

Merci Lucie d’avoir su lire en moi et d'y avoir vu tout autre chose. J’en pleure à chaudes larmes même si je n’arrive pas à admettre que je pourrais être "zèbre"…

 

Mais que ça fait du bien de se sentir comprise et de rencontrer quelqu'un qui fonctionne comme soi !

Clément

Lucie,

ta façon d'écrire est claire et je me retrouve tellement dans ce que tu écris... [...]

MON ACCÈS MEMBRE